Le budget communal

Le budget est élaboré, en début d'année, par les services selon les besoins correspondants aux frais de fonctionnement et aux frais d'investissements votés au préalable par les élus. Ceux-ci veillent à ce qu'il soit stable et qu'il corresponde au besoins communaux sans être dispendieux.

LE budget 2017 :

Avant d’être présenté au vote, il est l’objet d’un Débat d’Orientation Budgétaire (D.O.B) qui permet aux élus d’en apprécier les grandes lignes et d’émettre leur position quant aux projets futurs et dépenses envisagées. Ce débat, bien que non obligatoire sur les communes de moins de  3.500 habitants,est présenté aux élus Piriacais afin que chacun puisse prendre la mesure des recettes et dépenses estimées pour l’année.

Un budget tourné vers l’avenir !

Pour son budget de mi-mandat, la Municipalité appuie sur l’accélérateur ! L’année 2017 fait, désormais, la part belle aux réalisations majeures du programme porté par les élus. Les premiers coups de pioche ont été portés sur le chantier de la future Base nautique, celui de la nouvelle Maison de l’Enfance ainsi que sur le pôle sportif de Kerdinio où le terrain multisports est en passe d’être terminé. Le cap est résolument mis sur l’investissement, priorité absolue de cette année 2017. Une année record en la matière puisque ce n’est pas moins de 3,2 M€ de dépenses réelles d’investissement qui sont inscrites au budget. Pour les financer, pas d’impôt supplémentaire ni de recours massif à l’emprunt. La Municipalité entend, au contraire, consolider ses marges en maîtrisant fortement les dépenses de fonctionnement.

3 objectifs majeurs

Enfance-Jeunesse-Education : 654 800 €

C’est LA priorité de la Commune qui entend miser sur la jeunesse pour préparer et garantir son avenir.
Accompagnement des écoles, consolidation des nouvelles activités péri-éducatives (NAP) gratuites, formation citoyenne des jeunes piriacais seront, entre autres, au menu de 2017.

Vivre ensemble et cohésion sociale : 306 600 €

Un budget du Centre Communal de l’Action Sociale (CCAS) consolidé pour oeuvrer pour les plus fragiles, qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs. L’opération « Ma commune, ma santé » montera en charge, le soutien aux associations locales sera pérennisé et l’animation de la commune toute l’année poursuivie.

Sécurité : 196 100 €

Présence renforcée sur le terrain, armement de catégorie D (bombes lacrymogènes et matraques téléscopiques), convention de coordination avec la Gendarmerie… La police municipale verra son efficacité renforcée cette année. Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS), le Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) autour des cuves et le Plan de Prévention des Risques Littoraux (PPRL) assureront une protection renforcée des personnes et des biens.

Une fiscalité stable : pour la quatrième année consécutive, et malgré un programme très ambitieux, la Commune n’augmentera pas ses taux d’imposition en 2017, privilégiant, ainsi, dans un contexte pourtant difficile, des efforts de gestion pour conserver ses marges.

Total Fonctionnement : 4 482 441 €

2 réalisations phares

Base nautique

Il s’agit de la plus importante réalisation inscrite au programme de l’actuelle Municipalité. Ces travaux ont démarré dès ce début d’année 2017 et sont prévus d’être terminés pour le début de l’été 2018. La Commune y investit 1 542 040 € cette année.

Maison de l’Enfance

Bien que non prévue au programme de la Municipalité en 2014, la Maison de l’Enfance, dont les travaux ont démarré en avril dernier, illustre le volontarisme de la Commune dans le domaine de l’enfance et de la jeunesse, priorité majeure des élus.
963 000 € y seront consacrés en 2017.

La dette au plus bas : avec un capital restant dû de 1 917 800 € au 31 décembre 2016 alors que, parallèlement, grâce à la gestion rigoureuse de la Municipalité, la Commune dégage une épargne de plus de 1 M€, la dette de la collectivité, avec un taux d’endettement de 1,8 an, a rarement été aussi faible. Pour les élus, le recours à l’emprunt doit rester le plus limité possible.

TOTAL INVESTISSEMENT : 3 821 536 €