Le budget communal

Le budget est élaboré, en début d'année, par les services selon les besoins correspondants aux frais de fonctionnement et aux frais d'investissements votés au préalable par les élus. Ceux-ci veillent à ce qu'il soit stable et qu'il corresponde au besoins communaux sans être dispendieux.

Le budget 2018 :

Le Débat d’Orientation Budgétaire (D.O.B) s’est tenu lors de la séance du Conseil Municipal du 20 février dernier.

Ce débat, désormais organisé préalablement à l’examen du budget primitif de la Commune, permet d’améliorer l’information des élus et de renforcer la démocratie locale autour des finances de la collectivité.

  • Retrouvez le contexte économique et les grands axes proposés pour 2018

DOB 2018

Le budget 2018 a été présenté aux votes des élus, lors du Conseil Municipal du 3 avril 2018

Pour mémoire, les séances du Conseil Municipal sont ouvertes au public.
Pour en consulter le calendrier 2018 : cliquez ici

Une mise à jour de cette page vous permettra d’en retrouver les grandes lignes.

LE budget 2018 :

Un bon équilibre entre gestion et ambition

Voté le 3 avril dernier par le Conseil Municipal, le Budget 2018 traduit une vraie continuité de la politique de la Municipalité : priorité à l’investissement pour le développement durable et équilibré de Piriac-sur-Mer et maîtrise des dépenses de fonctionnement tout en conservant un service de qualité pour toutes les Piriacaises et tous les Piriacais, sans distinction.

Fonctionnement : 5.875.475,28 €

Pas d’impôt supplémentaire

Et de 5 ! Cinq ans que la Commune de Piriac-sur-Mer laisse ses taux d’imposition locale inchangés. Un engagement de la Municipalité qui continue d’être parfaitement tenu malgré des dotations de l’Etat en baisse et une politique d’investissement particulièrement importante.

Des dépenses maîtrisées

Certes, avec l’ouverture de la Maison de l’Enfance, la Commune va devoir embaucher et, donc, alourdir les dépenses de personnel. En contrepartie, des efforts supplémentaires sont réalisés sur les charges à caractère général qui, pour 2018, sont réduites de – 2,5%.
Et ce, sans dégrader le niveau de service rendu aux Piriacais.

==> Virement à la section d’investissement 2 019 948 €

 

Investissement : 4.436.459,51 €

Port : clôture du budget annexe

Constatant que, depuis sa création, en 2007, le budget annexe du Port n’enregistrait aucun mouvement retraçant l’exploitation d’un service public industriel et commercial (l’exploitation du port de Piriac étant assurée, par délégation, par la CCI de Nantes-Saint-Nazaire), la Commune a procédé à sa clôture et à la réintégration de toutes les écritures dans le budget principal. Résultat : une recette supplémentaire de 1 272 378 € au budget. Une somme que Paul Chainais, Maire, s’est engagé à affecter, en totalité, au financement des travaux réalisés sur la zone portuaire.

Désendettement constant

Depuis 2014, si ce n’est un prêt d’honneur (sans intérêt) de près de 50 000 € de la CAF, la Commune n’a contracté aucun emprunt et n’a donc cessé de se désendetter avec constance, malgré un programme d’investissement conséquent. En 2018, compte tenu de sa bonne santé financière, elle n’empruntera pas plus et sa dette, fixée, aujourd’hui, à 1 743 728 € (soit 364 € par habitant) continuera de fondre.

Epargne : des marges fortes !

Malgré une réduction forte de ses ressources (baisse drastique des dotations d’Etat depuis 2014, moindre progression des bases fiscales locatives en 2017…) et une volonté réaffirmée chaque année de ne pas augmenter les impôts, la Commune de Piriac-sur-Mer, grâce à ses efforts de gestion, préserve un niveau d’épargne élevé. A l’issue de l’exercice budgétaire 2017, ce sont encore près de 900 150 € d’excédent qui ont été dégagés par la Commune. Autant de marges financières qui, par choix de la Municipalité, ne servent aucunement à alimenter le fonctionnement de la collectivité mais sont, au contraire, en totalité dévolues à l’investissement, tant pour assurer son développement futur que pour soutenir le secteur économique local.

Les 4 axes principaux des investissements 2018

Cadre de vie – sécurisation des espaces publics
Amélioration et sécurisation de la voirie communale (route de Kerdrien, rue de Praillane, rue de Bernudet, route du Razay – 66 300 €), reprise des fondations des murs de protection littoraux de Port au Loup et du Closio (13 200 €), accessibilité des bâtiments et des espaces publics communaux, notamment du stade de football Joseph Anceaux (65 000 €)…

Économie et Tourisme
Fin des travaux de construction de la base nautique (1 122 450 €), travaux de rénovation, élargissement de voirie et enfouissement de réseaux sur la rue de Port de Boucher (40 000 €), subventions d’équipement pour les travaux de rénovation portuaire, dont la nouvelle capitainerie (220 000 €), renouvellement et modernisation des équipements pour les animations municipales ou associatives (18 000 €), nouvelle tranche des illuminations de Noël (6 000 €)…

Enfance-Jeunesse
Fin des travaux et équipement intérieur de la Maison de l’Enfance (951 540 €), fin de l’aménagement du skate-park et du city stade à Kerdinio (45 000 €), création sanitaire et amélioration isolation de l’espace Jeunes (66 000 €), renouvellement équipements pour maternelles et divers travaux d’entretien à l’école des Cap-Horniers (7 600 €)…

Habitat accessible à tous
Aménagement d’un carrefour sur la RD 52, à Kerdinio, en prévision de la création de 10 logements dont 4 locatifs sociaux (80 000 €), extension du réseau d’électricité pour les 66 futurs logements de la route de Guérande (10 000 €), équipement en Wi-Fi des logements communaux sociaux d’urgence de la rue de Grain (2 000 €)…