Commission développement économique et touristique

Cette commission se penche sur le dynamisme économique du Commerce, de l'artisanat, de la culture, des professions libérales, du tourisme, de l'agriculture, de l'industrie (nautisme, bâtiment)... Les valeurs de cette commissions d'élus tendent toutes au maintien de la qualité de notre cadre de vie, de plus de convivialité, dans le respect de l’environnement.
Surtout, pour faire vivre Piriac toute l'année, la commission souhaite trouver des compléments à l’activité touristique estivale.

Les membres de la Commission présidée par le Maire

  • Myriam Bon Betemps Malnoe
  • Daniel Eloi
  • Xavier Herruel
  • Jean Claude Ribault
  • Jérôme Dangy

le programme de la Commission :

  • maintien de la qualité de notre cadre de vie et respect de l’environnement
  • convivialité
  • faire vivre Piriac TOUTE L’ANNÉE
  •  DIVERSIFIER : il est indispensable de trouver un COMPLEMENT à l’activité touristique estivale.
  • concertation
  • politique volontariste « VOULOIR C’EST POUVOIR »

La commission prend en compte un contexte global :

  • crise, chômage, augmentation des impôts, baisse des dotations
  • forte concurrence
  • l’éloignement géographique de Piriac

 ZAC : des pistes de réflexions…

 un MUST : trouver des activités complémentaires au nautisme

– Opportunités : artisanat, bâtiment (4 500 habitions), résolution numérique, ressources marines (alimentation, cosmétiques, énergétiques…).  Cf Alfa Biotech à Asserac

Nautisme éolien off shore, airbus, vigne, culture bio…

  • – promotion de nos atouts via un RESPONSABLE auprès des décideurs économiques et politiques : CAP Atlantique, Conseil Régional, banques, CCI, CJD, etc… (plaquette de présentation)
  • – acquisitions foncières indispensables
  • – enquête de satisfaction auprès de nos entreprises actuelles.
  • – synthèse de toutes les aides et formations disponibles.
  • – budget et consensus.

 Commerces Centre Bourg : augmenter son attractivité TOUTE L’ANNÉE au profit des Piriacais

– face à la concurrence des autres communes, quelle identité pour Piriac ?  Quelle valeur ajoutée ?

  • Repenser l’Urbanisme – Mobilité (transport) – stationnement – attractivité (cf fonction de manager du centre ville).
  • l’Attractivité, l’embellissement du centre bourg : enseignes, drapeaux, bancs à revoir, fresque murale via école des arts, enceintes musicales, plantations…
  •  Prévoir avec la commission travaux la Rénovation des places Caillonis, Lehn et de la Chope.
  • Rénovation des toilettes publiques et sacs de déjections canines.
  • Illumination du bourg et du port toute l’année en plus de la période de Noël.
  • DIVERSIFICATION indispensable de l’offre commerciale par l’adjonction d’artisans, de salle d’exposition,…

 Synergie commerce, artisanat, culture, animation, tourisme.

 Pourquoi pas un  » Bourg Gourmand »  : renforcer l’identité locale en favorisant les produits locaux

But : forte identité de village marin et breton.

Quelques pistes de réflexions pour le bourg :

  •   Inviter les métiers de bouche à privilégier leurs offres sur plus de recettes régionales
  • « cotriade, plateau de fruits de mer…
  •  Organiser des petits concerts ludiques et familiaux dans leurs établissements
  •   Etablir en concertation un calendrier d’ouverture en semaine et toute l’année pour mettre fin au désert hivernal.
  • Projet immobilier et communal entre la boulangerie Olivier et la pharmacie.
  • 2 distributeurs de billets disponibles à l’année et plus visibles (maison du patrimoine).
  •  station de carburant automatique.
  •  Trouver un lieu d’exposition.La Poste ? La Mairie?.
  • festivités hors saison (Brut de Pom’, illumination de Noël, fête de la bière, du cidre, de sardines, puces nautiques…).
  • Appui de toutes ces actions par la communication
  • Budget (priorités et concensus).

 Artisanat et culture

            – favoriser l’installation de (jeunes) artisans dans le Bourg et dans les anciens locaux PTT (peintres, sculpteurs, potiers, maquettistes de bateaux…)

Agriculture :

– Le PLU restitue 28 hec à l’agriculture et donc pourquoi pas plantation de vignes ?? sur quelques hectares ? (retour à l’identité historique)

– Plantation d’un verger municipal partagé.

Service à la personne :

– réserve importante d’emplois : médecin, infirmiers, kiné, aides à domicile, repos à domicile, nettoyage…

 Nautisme :

– également source d’emploi, notamment pour les jeunes (encadrement)

Cf commentaires au chapitre « Tourisme »

Tourisme :

Ces temps difficiles nous imposent de nous ADAPTER, d’AGIR de nous PROFESSIONALISER ( le soleil seul ne suffit pas) : nous voulons combattre les « mous » – et nous avons tous la  farouche volonté d’y arriver.