2014-2017 : bilan de mi-mandat, ce qui a (déjà) changé en 3 ans …

ans déjà que l’équipe municipale conduite par Paul Chainais agit au service de Piriac-sur-Mer et des Piriacais. 3 ans déjà que les élus issus des élections Municipales de 2014 mettent en oeuvre un programme ambitieux visant à redynamiser Piriac, pour la rendre plus attractive encore auprès de nouvelles populations actives et faire en sorte que la commune vive, s’anime, évolue tout au long de l’année. Un véritable défi qui suppose des avancées progressives.
D’une méthode plus participative à la valorisation des atouts économiques majeurs de la commune en passant par une gestion rigoureuse des deniers publics, la priorité
faite à l’enfance-jeunesse, le volontarisme en matière de logements ou l’action forte en faveur de l’animation de la commune… Point d’étape complet, à mi-mandat !

3 questions à … Paul Chainais,Maire de Piriac -sur-Mer

Quel souvenir gardez-vous de votre élection comme Maire ?
La fierté que j’ai ressenti d’avoir, ainsi, obtenu la confiance des Piriacais. D’autant
que c’est ici, à Piriac, qui plus est à la Mairie, que j’ai démarré ma carrière professionnelle. C’était
un véritable retour aux sources en quelque sorte. Avec, cette fois, la responsabilité de mettre en oeuvre un projet, élaboré
avec l’ensemble de mon équipe, pour l’intérêt général de Piriac et des Piriacais.

Que retenez-vous plus particulièrement des 3 premières années de votre mandat ?
Je retiens ce temps, parfois un peu long, passé dans l’étude des projets les plus importants du mandat et qui nous
permet, aujourd’hui, de les voir se concrétiser. Je retiens, surtout, que ces 3 années nous ont permis d’asseoir
notre légitimité auprès des Piriacaises et des Piriacais en démontrant notre connaissance des dossiers, notre
capacité et notre savoir-faire à gérer les affaires de la commune.

De votre point de vue, que reste-t-il encore à faire d’essentiel ?
Beaucoup de choses. Je citerais, d’abord, la mise en oeuvre des programmes de logements pour permettre
l’installation de nouvelles populations. Puis l’adaptation de l’offre de services publics à cette évolution à venir. Enfin,
le renforcement du tissu commercial et artisanal local en s’appuyant, en partie, sur des éléments de l’étude menée
récemment par la CCI de Nantes-Saint-Nazaire mais, surtout, en concertation avec les acteurs économiques
eux-mêmes.

Démocratie participative

Le discours de la méthode

A Piriac-sur-Mer, depuis 3 ans maintenant, les élus n’ont plus le monopole de la réflexion qui nourrit la décision. Tous les points du programme municipal peuvent être soumis à la discussion et à la réflexion de ceux qui vivent la commune tous les jours. Retraités du Conseil des Sages, enfants du Conseil municipal des jeunes, jeunes du Comité consultatif des ados, responsables associatifs ou simples citoyens des Comités consultatifs ou des 5 conseils de quartiers… Toutes ces instances de démocratie participative contribuent maintenant à mieux éclairer les décisions des élus.

Finances communales

Des finances saines pour un projet ambitieux

Fonctionnement : des dépenses maîtrisées
Afin de préserver le plus possible son épargne, la Commune privilégie des efforts de gestion en maîtrisant ses dépenses de fonctionnement. Depuis 3 ans, en effet, celles-ci font montre d’une certaine stabilité.

Investissement : une ambition forte
L’épargne ainsi dégagée sur la section de fonctionnement nourrit l’investissement et en devient la principale source de financement.

De ce fait : près de 4 M€ ont déjà été investis depuis 2014 (sur un programme de 8,4 M€ au total sur la mandature)

Enfance-jeunesse

Nos jeunes en priorité absolue
Cela fait partie des fondamentaux de la Municipalité : jamais, dans les choix qu’elle a eu à faire depuis 2014, la Commune n’a « mégoté » son soutien à ses enfants et à ses jeunes ! Tout simplement parce qu’à travers eux, c’est son propre avenir que Piriac-sur-Mer prépare.

L’école en première ligne
Dans ce cadre, l’école a fait l’objet de toutes les attentions : travaux de mise aux normes d’accessibilité et de sécurité incendie aux Cap-Horniers, participation aux projets pédagogiques des deux écoles, nouvelles activités péri-éducatives de qualité et gratuites pour tous les enfants… Beaucoup a été fait pour que les élèves piriacais bénéficient des meilleures conditions d’apprentissage.

Une Maison de l’Enfance pour 2018
Lorsqu’en outre, elle a été confrontée au risque d’une fermeture imminente du multi-accueil, la Municipalité a entamé une réflexion pour créer, en centre-bourg, une maison de l’Enfance regroupant tous les services d’accueils à destination des enfants de 0 à 10 ans. Les
travaux viennent de démarrer à proximité de la place Paul Vince et se termineront pour la rentrée 2018.
Des jeunes qui, par ailleurs, dans le cadre du Conseil Municipal des Jeunes ou du comité consultatif des ados bénéficient d’une écoute plus attentive de la part des élus, notamment lorsqu’il s’agit des projets qui les concernent au premier chef comme le terrain multisports ou le skate-park de Kerdinio.

Habitat, logements accessibles

objectif 180 logements

Depuis 2014, la Municipalité poursuit, en matière de logements, deux objectifs précis.
Le premier est d’augmenter le nombre des résidences principales sur un territoire communal où les résidences secondaires représentent 75 % du parc d’habitation.
Le second est d’attirer de nouvelles populations actives pour rééquilibrer une sociologie locale qui compte 45 % de personnes âgées de 65 ans et plus.

Une politique d’habitat plus volontariste

Atteindre cet objectif passe par une politique d’habitat plus volontariste pour proposer du logement accessible, notamment à de jeunes ménages. Dans cette optique, dès son arrivée aux affaires, la Municipalité a travaillé avec Espace Domicile pour réactiver la 2e tranche du Clos de Ferline et ses 10 logements sociaux. Elle a poursuivi le travail entamé avec Khor Immobilier pour que, sur la route de Guérande, le programme de 90 logements, dont 16 logements sociaux, puisse démarrer en 2018.
Par ailleurs, les élus ont décidé de réserver 1 ha du site de l’ex-colonie de Pen Ar Ran pour l’aménagement de 25 logements, dont 7 locatifs sociaux et 18 en locationaccession. Le terrain dit « Gimonnet », situé rue Alphonse Daudet, accueillera, lui, 16 locatifs sociaux, tandis que,
dans le secteur de Kerdinio, est prévue une Opération d’Aménagement Programmée (OAP) de 17 logements supplémentaires, dont 4 logements à vocation sociale.
D’ici la fin du mandat, sont, d’ores et déjà, programmés près de 180 logements neufs sur Piriac, dont 53 logements sociaux et 18 en location-accession.

Animations communales

Piriac s’anime toute l’année
Loin de manquer d’originalité, la politique d’animation de la commune recèle des enjeux majeurs en terme de lien social et de vivre ensemble mais aussi d’attractivité pour Piriac. C’est pourquoi la Municipalité a mis tant de soin à proposer des animations festives et culturelles qui s’étalent, désormais, sur chaque saison. Petite revue saisonnière non exhaustive d’événements réalisés avec la participation de la Commune …

Printemps : Festival Mer et Nature
Organisé par le Comité d’Animation et de Culture (CAC), à l’initiative des Alguistes du Castelli . Environnement, faune et flore locales… En mai.

Eté : Festival des airs marins
Couplé, tous les deux ans, avec l’arrivée du Tour de Bretagne à la Voile. Traditions maritimes, voiles, musique, chants…  Fin août (en fonction de la course).

Automne : Fête de l’Automne
Organisé par l’association des Brut’ de Pom. Traditions, coutumes, produits du terroir… 1er dimanche d’octobre.

Hiver : faites Noël à piriac !
Illuminations, marchés de Noël, artisanat d’art, concerts… Sur un mois. Décembre

Economie

Piriac joue de ses atouts
Même si la Commune n’a plus de compétence économique directe, le développement économique de Piriac est une préoccupation constante
des élus. L’idée étant de jouer la diversité pour ne pas être dépendant d’un secteur particulier. Pour autant, il s’agit aussi de consolider les atouts de la commune que sont le tourisme et le nautisme. Côté tourisme, la Commune a fait le choix résolu de s’inscrire dans la dynamique de la SPL intercommunale « Destination Bretagne Plein Sud » afin de garantir son classement en Station classée de tourisme, indispensable pour son attractivité et pour conserver ses dotations financières. Côté nautisme, c’est la construction de la future base nautique, dont le chantier a démarré en ce début d’année, que l’on retient tout particulièrement. Un équipement flambant neuf, en complément de notre
port, apte à assurer la notoriété de Piriac auprès d’une clientèle toujours plus exigeante en la matière et à générer de nouveaux débouchés pour la filière nautique piriacaise.

Consolider le tissu commercial et artisanal
Par ailleurs, la Municipalité affiche sa volonté de pérenniser et de développer le commerce et l’artisanat local. D’où une étude sur le commerce de proximité réalisé en 2016 par la CCI de Nantes-Saint-Nazaire visant à redynamiser le centre-bourg. Un premier acte pouvant consister à valoriser et à redonner de la visibilité au tissu commercial et artisanal local. C’est l’objet du Guide des commerçants et artisans de Piriac, financé, en partie, par la Commune et actuellement distribué partout.

Extension du Pladreau

Anticiper les opportunités de demain
En 2016, avant même le transfert de la compétence sur la gestion des zones économiques à CAP Atlantique, la Commune a fait le choix d’acquérir près de 2,7 ha de terrain jouxtant l’actuelle zone d’activités du Pladreau. Dans un contexte très concurrentiel, il s’agissait d’anticiper les besoins pour ne rater aucune opportunité. CAP Atlantique, qui a pris la main au 1er janvier dernier, travaille donc actuellement, en collaboration avec la Commune, à un projet d’aménagement de l’extension devant démarrer dès 2018.